europe

La HP de la 1° Aix en haute Montagne

Par Le 31/01/2022

Le 8 Janvier 2022 la Haute Patrouille de la 1° Aix en Provence et la Haute cordée de Gap partent à Saint Etienne en Devoluy pour faire des raquettes et des abris jurassiens,

Regardez les images de ce week-end: week-ends-et-sorties/hp-montagne-2022Aix x gap 17

Une belle promotion de notre mouvement!

Par Le 11/06/2021

Le chef de patrouille du Chamois, Alexis a réalisé une vidéo de propmotion du mouvement dans le cadre de son défi RAIDER 2021,

En voila le rendu!

Malgré les intempéries, des sourires

Par Le 08/02/2021

Nous sommes arrivés à 10h sur le campement à Rognes

Puis nous nous sommes tous salués,

Nous avons parlé puis nous sommes montés tout en haut de la colline.

Nous y avons deposé nos affaires et nous sommes allés faire le dérouillage. Apres nous avons fait une bataille de foulard, de la lutte et de la main plate jusqu'à 12h30 ( j'ai appris beaucoup de choses)

A 12h30 nous avons commencé à préparer le feu et le repas.

Une fois terminé nous avons manger puis il a commencé à pleuvoir donc nous avons prit la bâche que le cp avait amené et nous l'avons mise sur un tas de cailloux puis nous sommes allés à l'intérieur, après nous avons fait un conseil de patrouille et avons parlé du grand jeu, du site troupe, des défis et autres...

La sortie c'est terminé à 16h30, nous avons tout rangé puis nous somme descendu pour attendre les parents.

Malo 7e de la Busard

Received 250103873354584

 

Transmettre pour progresser

Par Le 01/02/2021

Nous nous sommes retrouvés au complet ce samedi 30 janvier à 10h 30 pour une sortie de patrouille qui n’allait rien avoir d’ordinaire puisque nous allions réaliser ensemble notre défi technique, dans le cadre de la qualification Cimes : une transmission multi technique en relai sur plusieurs centaines de mètres.

Image 3Image 2Image 4​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

 

 

 

 

​​​​​​​​​​​​​​​​​​

 

 

Nous nous sommes donc séparés en 4 équipes pour les 4 points de la transmission et l’avons débuté. Au premier point, j’ai donc transmis un message de 30 mots en sémaphore au deuxième point, où Baptiste, Gaspard et ​​​​​​​Antoine se sont chargés de le décoder, avant de le transmettre à leur tour en morse auditif à l’aide d’un sifflet.

L​​​​​​​e relai s’est ensuite poursuivi au troisième point. Paul et François s’occupant de décoder également le message reçu, puis de l’envoyer en morse optique au quatrième et dernier point, où Come et Diego le décodèrent enfin.

Quel fut notre soulagement de constater que le message avait été transmis dans sa totalité quasiment sans erreur !

Finalement, cette expérience rare de transmission a bel et bien été une heureuse  découverte pour la patrouille, tant de ses forces que de ses lenteurs dans le domaine de la transmission. Il est certain que cette réalisation restera pour longtemps gravé dans l’historique de la patrouille, comme une performance technique d’une part, mais aussi d’autre part comme une étape dans la progression technique de la  patrouille, nous invitant à poursuivre nos perfectionnements et nos apprentissages,  afin d’être chaque fois meilleurs.  ​​​​​​​

 

 

 

Foucauld Chevalier, CP du Léopard

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Le Chamois se porte comme un charme

Par Le 11/12/2020

Image 1

Début de la sortie à Notre Dame de la Sed, les garçons de la patrouille du Chamois sont contents de se retrouver après de longues semaines de rupture. C’est dans la joie et le sourire aux lèvres que chaque patrouillards vînt se rejoindre à l’intérieur du lieu pour parler de leurs vies en tant que scout à la maison, leurs situations scolaires ainsi qu’un relevé de leur niveau de morale prit avec soin par le CP. Tous les scouts sont réunis et avant de se lancer dans cette folle sortie, nous décidions de consacrer un temps de prière en confiant la journée ainsi que les garçons à la Vierge en chantant l’Angelus.

Image 2 3Image 2 2​​​​​​​​​​​​​​

14h30, début des hostilités, après un léger détour de mise au point sur les défis de P.A de chacun pour le Grand Jeu d’année, la machine est lancée. Un début en musique épique accompagné d’un discours d’un registre soutenue du CP expliquant leurs quêtes à travers cette sortie : Trouver un certain « trésor » étant caché dans les plus sombres recoins de la faune et la flore provençale. Comme l’année est axée sur les postes d’actions, j’ai construit les étapes de mon jeu de piste sur chaque poste d’action les voici dans l’ordre chronologique du déroulement de la sortie :

 

Matelot MONTFORT ; Messager, Vigie de l’équipage Marin Portugais​​​​​​​​​​​​​​

- Traduction en sémaphore du premier code de la quête à une distance de 35 mètres à la deuxième partie de l’équipage Image 3 1​​​​​​​(Matelots TROUCHET et PEIGNON

Une fois le code transmis, l’émetteur devait alors rejoindre les deux récepteurs pour que ceux-ci transmettent de nouveau le message (toujours codé) à la troisième partie de l’équipage constituée du matelot GAUVAIN et MORILLON (à une distance de 40m) par un code qu’ils devaient improviser sur le moment (avec l’interdiction de crier les lettres…). Une fois la code transmit, la partie était loin d’être finis car il fallait passer à l’étape de la traduction en déchiffrant ce langage rudimentaire et dénoué de sens qui faisait barrage sur la route de mon équipage. Les Matelots devaient unir leurs compétences et capacités intellectuelles pour réussir à percer le secret du code

 

Après tout cela, l’équipage devait me chuchoter au creux de l’oreille, le message décodé en entier qui était le suivant :

- Loin de vous, le trésor n’est pas-

La partie du premier poste d’action Messager était à présent résolu, l’équipage avait alors accès a la prochaine étape. Cependant pour être sûr que les matelots soient à la hauteur de l’indice révélant les coordonnées du trésor, ils devaient faire leurs preuves et cela commença avec le Sportif/Secouriste qui avait comme ordre de prouver ses aptitudes à entraîner mon équipage ainsi qu’à les mettre à l’épreuve lors de jeu compétitif. Le matelot GAUVAIN pris en charge l’équipage et commença par un échauffement à rude épreuve.

Image 5 3

Le Matelot GAUVAIN, Maître d’arme de l’équipage Portugais a su montrer ses capacités et à faire avancer le jeu. Son passage fut certes court mais indispensable, car il faut garder à l’esprit que chaque patrouillards apporte de son implication au sein de la sortie pour atteindre le but ultime : le trésor

Les matelots m’on montré qu’ils étaient à la hauteur sur le plan physique mais… allaient ils répondre présent une fois de plus pour passer à la prochaine étape ? Cela devait se vérifier, j’en ai donc appelé aux savoir sur la manipulation des nœuds de mon Charpentier, Matelot TROUCHET. Son épreuve permettait d’accéder à la prochaine soit celle de mon Quartier-Maître, Matelot PEIGNON.

En effet chaque nœud réussit par le Charpentier permettait l’accès à un combustible (1 noeud réussit = 1 allumette) pour l’allumage du feu (élément essentiel pour la cuisine). Et une fois de plus mon équipage a réussi à accéder à la prochaine étape.

 

 

 

 

Une fois cette étape passée, l’équipage du Royaume Portugais s’était dépêché d’allumer un feu pour démarrer les activités culinaires car sa Majesté avait faim. La gestion des étapes du plat était accordée, le Matelot PEIGNON a répondu présent et nous a s’est montré à la hauteur des exigences du défi. Voici quelques photos de son repas ainsi que la préparation en cours :

Image 7 1Image 7 4​​​​​Image 7 2

Après cette réussite, il était temps pour le reste de l’équipage de passer au deuxième indice qui impliquait les aptitudes de repérage dans l’espace et dans le temps de mon Timonier, Matelot MORILLON. Sur l’indice se trouvait un code qui indiquait le point de départ à prendre avant de suivre les coordonnées indiquées ainsi que le nombre de pas a respecter

Image 8

Après avoir déchiffré le code, les matelots Portugais sont tombés né à né avec un papier blanc. Le papier blanc n’étais pas leurs trésors à vrai dire, non, le vrai trésor est le chemin qu’ils ont parcouru ensemble dans l’entraide et là débrouillardise. La sortie pris fin et pour bien conclure cette journée, un Conseil de patrouille autour du feu avec des pommes d’amours faisait bine l’affaireImage 9

 

 

 

 

 

 

 

 

Alexis JOUBERT CP du Chamois